top of page

L'année de départ

En 2020, Arthur entame sa carrière en sport automobile avec le Championnat de France de Caterham à seulement 16 ans. N'ayant jamais fait de karting, il fit le championnat dit "Academy" réservé aux personnes n'ayant jamais eu de licence de course.
Il monte sur le podium dès son premier week-end de course et marque un podium sur tous les circuits de la saison. Après ces excellents résultats, Arthur termine troisième du championnat.
Son objectif, à travers cette première saison, est de se créer un palmarès afin d'être éligible à l'inscription du Porsche France Junior Programme et pouvoir conduire une Porsche de course sur circuit pour comprendre les attentes du constructeur qui anime sa passion.

L'accès au rêve

La sélection du Porsche Junior Programme France fût l'accès au rêve pour Arthur.
"J'ai commencé le sport automobile en téléphonant à Porsche France en 2019 après avoir lu un article dans un Flat6 Magazine parlant du Junior Programme de 15 à 25 ans. J'avais réalisé qu'il était envisageable pour un jeune de mon âge de conduire une Porsche de course sur circuit."

Après ce premier appel, Arthur réalise qu'il lui faudrait revenir avec un Palmarès, (ce pourquoi il s'était lancé dans sa première saison). Il s'inscrit enfin à la sélection Porsche en octobre 2020, édition à laquelle il est retenu pour participer en devenant le jeune avec le plus petit palmarès à avoir participé à cette sélection. Il comprend les enjeux en affrontant 7 autres jeunes bien plus expérimentés et conduit finalement une Porsche 911 GT3 Cup 991.2 sur circuit.
"C'était simplement magique, la voiture était tellement efficace, le grip était quelque chose que je découvrais... Tout était unique."

IMG_9460 2.JPG

L'apprentissage

Grâce à un projet très singulier d'ArtCar avec Bernar Venet, Arthur est parvenu à créer quelque chose qui intéresse les partenaires. Il réussi donc à faire partie du plateau de la Porsche Carrera Cup France en 2021 pour sa deuxième saison de sport automobile au sein d'un tout nouveau team : SPARK MOTORSPORT en tant que seul pilote. L'équipe s'est alliée au team Racing Technology afin de faire rouler Arthur avec un autre pilote en cours de saison. Arthur finit sa première année en marquant des points et en voulant s'affirmer lors de la saison suivante. "C'était une première année de Porsche Cup très enrichissante mais aussi très dure. Je n'avais pas l'habitude de me battre pour essayer de finir dans le top 20. L'année prochaine je veux progresser et atteindre le top 10."

L'année du progrès

En 2022 Arthur créé une ArtCar avec L'Art de L'Automobile et rejoint le team Martinet by Alméras considéré comme l'un des top teams du championnat. "J'ai comme ambition d'atteindre le top 10 et je pense qu'avec l'équipe Martinet by Alméras c'est un objectif réalisable."

Le pilote concrétise ses objectifs en finissant dixième du championnat tout en marquant 10 fois plus de points que lors de sa première saison.
"L'objectif a été atteint grâce au travail fantastique de l'équipe. Je suis très fier de mes progrès et de sentir que j'ai ma place dans ce championnat."

La concrétisation

En 2023, Arthur surprend en collaborant avec Daniel Arsham pour créer son ArtCar. A côté de cela il progresse encore avec comme objectif de se battre uniquement dans le top 10 et atteindre des top 5 en fin de saison. Cet objectif n'est malheureusement qu'à moitié réalisé par le pilote qui ne parvient pas à obtenir le budget nécessaire pour participer aux tests d'avant courses. "Je suis face à la réalité, je n'ai pas réussi à acquérir le budget pour faire les essais me permettant de progresser. C'est très frustrant et compliqué de ne pas y arriver, mais je ne lâcherai rien."

En effet le pilote marque son premier top 5 en qualifications derrière le leader du championnat dès la deuxième manche. "Je suis tombé malade durant la première manche à Barcelone, mais ici je suis en forme. J'ai roulé sur ce circuit en début de saison avec les tests officiels du championnat donc j'ai les mêmes chances que les autres."

Ce fût une saison avec des hauts et des bas, mais le pilote montre qu'il a clairement progressé et qu'il est désormais habitué à la conduite spéciale d'une Porsche 911.

bottom of page